African Success - Retour à la page d'accueil RSS | TWITTER | ENGLISH VERSION ENGLISH VERSION    
Présentation Annuaire des personnalités africaines Africains de coeur Africains d'ailleurs Coup de gueule Vidéos





Biographie de Jeannette BOUGRAB

Algérie > Politique : Jeannette BOUGRAB

Jeannette BOUGRAB
Cliquez sur une photo pour l'agrandir


Date de naissance : 26/08/1973 (format : jour/mois/année)

Son parcours :

Jeannette Bougrab née le 26 Août 1973 ,Française d'origine Algérienne,  juriste de formation était à la tête de la Halde " Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité", où elle a succédé à Louis Schweitzer, ancien président de Renault. Cette fille de harki, n'aura passé que sept mois. Une mandat court mais mouvementé.  Le 14 Novembre 2010, elle est nommée secrétaire d'Etat à la Jeunesse et à la vie associative dans le gouvernement de Fillon.

 

Fille de Harkis, Jeannette Bougrab se revendique comme une "gaulliste sociale". Ses parrains en politique se nomment d'ailleurs Pierre Mazeaud, gaulliste historique, qui la fait entrer en 2002 au Haut conseil à l'intégration, et Alain Juppé, alors président de l'UMP. Ce dernier la nomme secrétaire nationale, en charge d'une réflexion sur les discrimination dans l'accès à l'emploi.

Docteur en droit public, ancienne militante de SOS Racisme durant ses années lycées, Jeannette Bougrab devient en 2004 secrétaire national fonctionnel de l'UMP, chargée des nouvelles adhésions. EN 2006, dans une interview à Têtu, elle se déclare favorable au mariage gay et à l'adoption par des couples homosexuels, une position minoritaire dans les rangs de l'UMP.

Réputée proche du secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant, Jeannette Bougrab est candidate malheureuse lors des législatives de 2007, dans l'imprenable dix-huitième circonscription de Paris, un bastion de gauche où réside une forte communauté immigrée, elle a affronté des adversaires qui ont remué le couteau dans la plaie d'une histoire familiale difficile : ils appelaient à ne pas voter pour la "fille d'un traître". En septembre de la même année, elle devient maître des requêtes au Conseil d'Etat.

Mandat court mais mouvementé à la Halde

A 36 ans, le 16 avril 2010, elle succède officiellement à Louis Schweitzer à la présidence de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (HALDE). Etant donné son entrée au gouvernement, elle n'y sera restée que 7 mois, un mandat court mais mouvementé. Management contesté, tentative avortée de doubler son salaire, dépôt de plainte pour menaces de mort et désaveu infligé par son service juridique qui a défendu contre la volonté de la présidente la salariée d'une crêche licenciée pour port de voile, ont marqué ce bref passage à la tête de l'institution. Sa position sur la question des Roms, se disant pas choquée par les  reconduites de milliers de membres de cette communauté, a aussi fait débat.

Cela ne l'empêche pas de faire son entrée au gouvernement en novembre, comme Secrétaire d'Etat à la Jeunesse et à la Vie associative auprès de Luc Chatel. Une nomination qui signe son retour sur le terrain politique qu'elle avait choisi de quitter après son échec aux législatives de 2007.

A plusieurs reprises, Jeannette Bougrab a pris ses distance avec la notion de "ministre de la diversité", déclarant notamment : "Le chef de l'Etat a ouvert la brèche en nommant Rachida Dati à la tête d'un ministère régalien mais je ne suis pas convaincue qu'en dehors de leur activité ministérielle, ces ministres de la diversité aient fait avancer la cause".
 



Dernière mise à jour le 19/11/2010


Mettre cette biographie à jour












Nom :
Recherche avancée



Art Business Finance Littérature Luxe Media Musique Politique Professionnels Science Social Sport
African Success © African Success 2007/2016 - informations légales - plan du site - nous contacter RSS African Success on Twitter
Le Club
Connexion :



Mot de passe oubliéS'inscrire au Club
Nouvelles biographies de personnalités africainesRSS

This slideshow requires Adobe Flash Player 9.0 (or higher). JavaScript must be enabled.

Video