African Success - Retour à la page d'accueil RSS | TWITTER | ENGLISH VERSION ENGLISH VERSION    
Présentation Annuaire des personnalités africaines Africains de coeur Africains d'ailleurs Coup de gueule Vidéos





Biographie de Peter Henry ABRAHAMS

Afrique du Sud > Littérature : Peter Henry ABRAHAMS

Peter Henry ABRAHAMS
Cliquez sur une photo pour l'agrandir


Date de naissance : 03/03/1919 (format : jour/mois/année)

Son parcours :

Peter Henry Abrahams (né le 3 Mars 1919) est un écrivain Sud africain  de langue anglaise et un citoyen Britannique depuis plusieurs années.

 Témoin lucide et idéaliste d’une société profondément meurtrie par le système de l’apartheid, Peter Abrahams est l’une des grandes figures de la littérature sud-africaine. Né dans un township, il s’exile à Londres à vingt ans pour échapper « à cette destruction qui est le produit de la rancœur et de la frustration », puis, en 1959, il s’établit à la Jamaïque. L’essentiel de son œuvre est consacré à l’évocation des rapports conflictuels qui opposent les différentes communautés raciales d’Afrique du Sud. Il a publié des poèmes : A Blackman Speaks of Freedom !, 1940 ; un recueil de nouvelles : Dark Testament, 1942. et des romans : Songs of the city, 1945 ; Mine Boy, 1946 (Rouge est le sang des Noirs, traduit de l'anglais par M. Klopper et Denise Shaw-Mantoux, Casterman, « L’Éolienne », 1959 - où un homme de la brousse, découvre la ville, la mine et l’action syndicale ; The Path of Thunder, 1948 (Le Sentier du tonnerre, traduit de l'anglais par Amélie Audiberti, Gallimard, « La Méridienne », 1950, description réaliste des ghettos ; Wild Conquest, 1950, récit historique qui tente de retrouver l’origine du conflit entre Blancs et Noirs ; Return to Goli, 1953 ; Tell Freedom, 1954 (Je ne suis pas un homme libre, traduit de l'anglais par M. Klopper et Denise Shaw-Mantoux, Casterman, « Église vivante », 1956 —  ouvrage largement autobiographique où il analyse sa condition de métis ; A Wreath for Udomo, 1956 (Une couronne pour Udomo, traduit de l'anglais par Pierre Singer, Stock, 1958, son roman le plus achevé, dans lequel, associant mythe et réalité, présent et passé, il peint le retour de son héros vers une Afrique imaginaire en proie aux démons de la misère, du tribalisme et des fantasmes de la minorité blanche

; A Night of Their Own (Une nuit sans pareille, traduit de l'anglais par Denise Shaw-Mantoux, Casterman, « L’Éolienne », 1966,  1965, rend hommage à la résistance contre l’apartheid ; This Island Now, 1966 , est le récit de l’effondrement d’une dictature à la Jamaïque ; The View from Coyoba, 1985.

The Black Experience in the 20th Century: An Autobiography and Meditation (2000)

 



Dernière mise à jour le 05/03/2010


Mettre cette biographie à jour












Nom :
Recherche avancée



Art Business Finance Littérature Luxe Media Musique Politique Professionnels Science Social Sport
African Success © African Success 2007/2016 - informations légales - plan du site - nous contacter RSS African Success on Twitter
Le Club
Connexion :



Mot de passe oubliéS'inscrire au Club
Nouvelles biographies de personnalités africainesRSS

This slideshow requires Adobe Flash Player 9.0 (or higher). JavaScript must be enabled.

Video