African Success - Retour à la page d'accueil RSS | TWITTER | ENGLISH VERSION ENGLISH VERSION    
Présentation Annuaire des personnalités africaines Africains de coeur Africains d'ailleurs Coup de gueule Vidéos





Biographie de Dekha IBRAHIM ABDI

Kenya > Social : Dekha IBRAHIM ABDI

Dekha IBRAHIM ABDI
Cliquez sur une photo pour l'agrandir


Son parcours :

Dekha Ibrahim Abdi ( née en 1964), est une militante Kenyane  de la paix . Elle reçut en 2007, le "Right Livelihood Award" est décerné chaque année dans l'enceinte du Parlement Suédois, et souvent désigné comme « le Prix Nobel
alternatif ».

Son but est « d'honorer et de soutenir ceux qui offrent des réponses pratiques et exemplaires aux défis les plus urgents auxquels nous devons faire face aujourd'hui ».

Au début des années 1990, les heurts en Somalie attisés par des différends frontaliers débordent sur le District de Wajir dans le nord du Kenya, entraînant des conflits toujours plus violents entre clans rivaux autour de maigres ressources. 
Atterrée par cette montée de violence, une jeune femme locale, Dekha Ibrahim Abdi, décide qu’à tout le moins le marché public doit être sécurisé pour les gens de n’importe quel clan. Inspirée à travailler pour la paix après avoir entendu parler de familles néerlandaises qui avaient soustrait des Juifs aux griffes
des Nazis, Dekha se met à rassembler des femmes de différents clans. Son équipe de femmes locales va donc s’atteler à fixer des règles de base et baliser courageusement la place du marché.
Quand des conflits éclatent, les femmes sont là et recourent aux méthodes traditionnelles pour les trancher. Mais elles doivent se déclarer prêtes à poursuivre leur travail pour la paix même si les
membres de leur famille se font tuer dans le conflit. Il s’est finalement avéré que les femmes devaient passer par l’autorité et la tutelle des anciens du clan pour préconiser la paix dans les débats communautaires ; il fallait aussi veiller à inclure les jeunes combattants en examinant les conflits plus larges qui nourrissaient la violence. Avec le temps et au bout de 1 500 morts, les jeunes hommes ont commencé à voir qu’on pouvait faire autrement, et la violence a fini par s’éteindre. En fait, Dekha et son
équipe de bâtisseurs de paix ont empêché la violence clanique de dégénérer en guerre.
Dekha, les femmes de Wajir, et les anciens de la communauté ont aidé à créer des systèmes de décision permettant de s’assurer que le conflit pouvait être traité par des pourparlers et que les signes avant-coureurs de tension étaient bien perçus. La paix est revenue au district de Wajir, soldats et rebelles ont réintégré leurs communautés. À force de cran, de bravoure, de diplomatie et de tact, la stabilité est revenue dans une partie du Kenya ravagée par la violence sectaire.

 



Dernière mise à jour le 18/09/2008


Mettre cette biographie à jour












Nom :
Recherche avancée



Art Business Finance Littérature Luxe Media Musique Politique Professionnels Science Social Sport
African Success © African Success 2007/2016 - informations légales - plan du site - nous contacter RSS African Success on Twitter
Le Club
Connexion :



Mot de passe oubliéS'inscrire au Club
Nouvelles biographies de personnalités africainesRSS

This slideshow requires Adobe Flash Player 9.0 (or higher). JavaScript must be enabled.

Video