African Success - Retour à la page d'accueil RSS | TWITTER | ENGLISH VERSION ENGLISH VERSION    
Présentation Annuaire des personnalités africaines Africains de coeur Africains d'ailleurs Coup de gueule Vidéos





Biographie de Malamine KONé

Mali > Business : Malamine KONé

Malamine KONé
Cliquez sur une photo pour l'agrandir


Date de naissance : 21/12/1971 (format : jour/mois/année)

Son parcours :

Malamine Koné  est un jeune entrepreneur Français d'origine Malienne, il naît le 21 Décembre 1971 à Niéna , village situé dans le sud-est  du  Mali.de Bamako, capitale du Mali.
De son passé de boxeur, il a gardé une carrure impressionnante. Et un surnom, « Panthère », désormais associé à une success story économique tout aussi impressionnante. Malamine Koné a créé une célèbre marque de vêtements de sport, au logo de félin, qui fait fureur depuis quelques années dans la jeunesse. Airness talonne aujourd'hui, toutes griffes dehors, les géants mondiaux en la matière avec plus se  100 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Il reçoit  en 2007, le prix du jeune entrepreneur le plus remarquable de 2007 de la Jeune chambre internationale.

« Quelle que soit son origine, il faut garder à l’esprit que tout est possible ». Ceci résume bien la philosophie de vie de Malamine Koné, jeune entrepreneur français d’origine malienne. Malgré une enfance extrêmement pauvre, cet ancien boxeur, qui a failli être amputé de la jambe après un grave accident de la route, trouve la force de combattre la fatalité en se lançant corps et âme dans la création de sa propre marque de vêtements sportifs. En cinq ans, la marque Airness, du même nom de son entreprise, est propulsée au sommet. Avec ses 150 millions d’euros de chiffre d’affaires, la panthère Airness est devenue un symbole emblématique de la réussite d’un jeune noir sorti des banlieues françaises.

Issu d’une famille pauvre, Malamine gardait les moutons pieds nus dans la brousse au Mali quand il était jeune garçon. Il quitte son pays natal à l’âge de 10 ans pour rejoindre ses parents partis émigrer en France. Dès lors, il sait qu’il doit travailler 3 fois plus que les autres pour s’intégrer. Il ne parle pas un mot de français. Il n’est jamais allé à l’école. Le défi est de taille. Malamine Koné a cependant cette rage de vivre qui donne des ailes à quiconque souhaite prendre sa vie en main. Il fait d’ailleurs de ce credo, « la volonté doit être toujours plus forte que la fatalité », son mode de vie.

« C’est le besoin de communiquer qui m’a fait brûler les étapes », raconte cet entrepreneur. Parcours scolaire sans faute, il obtient un DEUG (diplôme d’études universitaires générales) de droit et rêve de pouvoir concrétiser son souhait de l’heure, devenir commissaire de police. C’est vers la boxe cependant qu’il finit par se tourner. Avec détermination, il devient deux fois champion de France, catégorie poids moyen. Un grave accident de la route l’oblige toutefois à raccrocher ses gants. Son rêve part en fumée. « J’ai subi 12 opérations au genou gauche en cinq ans. Sur mon lit d’hôpital, il m’a fallu penser à faire autre chose! ». S’accrocher à un autre rêve. « Je ne voulais surtout pas tomber dans la fatalité. La volonté doit toujours être plus forte que la fatalité. C’est important. À ce moment, j'ai réalisé que la mode, c'est nous, les jeunes des cités, qui la faisions Si je n’avais pas eu l’audace et le culot de créer ma propre ligne de vêtement, d’en faire une marque de sport et d’avoir osé essayer de concurrencer Nike et Adidas, eh bien jamais je n’aurais pu accéder à la place à laquelle je suis aujourd’hui », confie Malamine Koné. Comme quoi, lorsque l’on a des idées et de la volonté, tout finit par arriver. La preuve! Parti de rien, Malamine Koné a fait de son entreprise un modèle de réussite.

Ascension d’Airness


Lors de sa carrière de boxeur, Malamine Koné a été surnommé « la panthère ». II crée donc une marque qui symbolise cet animal et la baptise, Airness. Une fois son projet scellé, il cherche un moyen de le faire connaître. Toutes les idées sont explorées même la possibilité d’habiller les athlètes en dehors de leur activité sportive. « C’est une bonne idée… je n’y avais pas pensé, je vais vite me procurer un contrat et je vais voir si cela est possible. Je vais pouvoir créer et proposer un contrat extra-sportif à tous les athlètes qui souhaitent porter mes vêtements », explique t-il.

Grâce à l’originalité de ses produits et surtout grâce à ce nouveau contrat, la marque Airness a pu séduire de nombreux ambassadeurs de prestige, surtout des joueurs de football reconnus. Malamine Koné ne s’arrête pas là. Il cherche à équiper entièrement une équipe de football. C’est le Stade Rennais Football Club qui sera le premier à être séduit par le projet à faire confiance à la jeune marque, ensuite suivront Nantes, Lille, Valenciennes, Auxerre.

Aujourd’hui AIRNESS est la première marque française de sport présente dans le football en France et à l’international, dans le basket, le rugby et dans le tennis.

Pour Malamine Koné, la réussite se mérite à force de travail. Selon lui, il ne faut pas avoir peur de l’endroit où l’on vient et se battre pour ce que l’on veut. «  Il faut que tous les jeunes soient conscients de leurs chances et de leur potentialité. Il faut qu’ils prennent conscience qu’on peut arriver à beaucoup de choses avec du travail. Certes, la volonté n’est pas tout, il y a d’autres paramètres qui jouent dans la réussite. Pour réussir, il faut d’abord avoir envie de réussir. Cela demande beaucoup de concessions et de sacrifices », indique t-il. De quoi inspirer les générations futures.

 

Malamine Koné : une main tendue vers l’Afrique

Avril 2004 : Donation à l’IOTA (Bamako – Mali)

Mars 2005 : Inauguration de nouvelles classes d’école à Niêna (Mali)
: Donation pour les puits de forage (Niêna – Mali)

Mars 2006 : Donation de 100 000 cahiers au Président Amadou Toumani Touré
: Donation à la Fondation pour l’Enfance
: Donation à la Pouponnière de Bamako
: Donation au CRHP - Centre national de réadaptation pour handicapés physiques
: Donation à l’AMALDEME
: Donation à l’AMASOURD - Ecole des sourds-muets

Octobre 2006 : Début de construction du CESCOM (Niêna-Mali)
: Rénovation de la toiture de l’école (Niêna-Mali)

Mars 2007 : Inauguration du CESCOM de Niêna au Mali

Mai 2007 : Il est Parrain du Festival Music Ebène dédié à la lutte contre le paludisme et fait une donation de 5 000 € pour acheter des moustiquaires imprégnées

Mai 2007 : Donation de 9 millions de FCFA au Village pour permettre la mise en place de la construction de château d’eau et la réalisation des travaux d’adduction d’eau à Niêna au Mali

Novembre 2007 : Sera le Parrain de la 6ème édition du Festival International de la Mode
Africaine – FIMA – NIGER

Octobre 2008 : Parrain national du mois de la solidarité au Mali

Mai 2009 : Parrain du Forum des Jeunes de Guinée (FOJEG)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Dernière mise à jour le 20/08/2009


Mettre cette biographie à jour












Nom :
Recherche avancée



Art Business Finance Littérature Luxe Media Musique Politique Professionnels Science Social Sport
African Success © African Success 2007/2016 - informations légales - plan du site - nous contacter RSS African Success on Twitter
Le Club
Connexion :



Mot de passe oubliéS'inscrire au Club
Nouvelles biographies de personnalités africainesRSS

This slideshow requires Adobe Flash Player 9.0 (or higher). JavaScript must be enabled.

Video