African Success - Retour à la page d'accueil RSS | TWITTER | ENGLISH VERSION ENGLISH VERSION    
Présentation Annuaire des personnalités africaines Africains de coeur Africains d'ailleurs Coup de gueule Vidéos





Biographie de Noureddine AYOUCH

Maroc > Business : Noureddine AYOUCH

Noureddine AYOUCH
Cliquez sur une photo pour l'agrandir


Son parcours :

Noureddine Ayouch (né en 1945) à Fès , est le roi de la publicité au Maroc. Dans les couches les plus défavorisées de la population, son nom est plutôt associé à Zakoura , organisme de microcrédits parmi les plus performants au monde. La fondation a été crée en 1995 pour combattre la pauvreté et aider les femmes.
Il vient également de lancer l'association DABA 2007 pour enrôler la jeunesse Marocaine dans la vie politique de leur pays.


Il est né au Maroc en 1945 d'un père promoteur immobilier et grossite en fruits et légumes et d'une mère férue de théâtre et cinéma. Après le bac en poche , il vient à Paris en 1962 et fréquente assidûment le milieu du théâtre. En 1965, il crée un spectacle sur la poésie arabe, puis s'inscrit à l'université du théâtre des nations (théâtre de ka ville), qui propose des cours en journée et des pièces du monde entier en soirée."J'ai vécu des années exceptionnelles", se souvient-il. En 1968, il entreprends un cursus plus classique et s'inscrit en licence de sociologie.A la même époque il se marie et devient père d'un petit garçon Nabil, qui est aujourd'hui cinéaste. En 1971, il rentre au Maroc crée un théâtre social à Casablanca. Le futur comédien préparait une pièce. Elle n'a jamais été jouée. “Le local des répétitions était toujours fermé”. La représentation de la pièce sur le thème des paysans spoliés de leurs terres par les bourgeois avait été jugée subversive et interdite. Cela n'a pas empêché M. Ayouch de continuer à aider le théâtre et le cinéma.
En 1972, il crée "Shems", qui devient en quelques années l'une des premières agences de publicité du pays.La “pub" en est à ses premiers balbutiements et la télé est encore en noir et blanc. Shem's innove, bouscule, et l'homme qui la dirige effectue avec le même mordant et la même audace son office de directeur de presse puisqu'il est le créateur de la revue mensuelle Kalima (lancée en 1986) dont le ton fait scandale est  froidement abattue par la censure . Ces multiples activités n'ont en rien empêché Shem’s Publicité de devenir l'agence la plus en pointe du Maroc, elle ne sera rejointe par d'autres agences, du point de vue de la qualité et de la créativité, que quelques années plus tard.
En marquant l’imaginaire collectif marocain, en introduisant l'audace, l'humour et le deuxième degré, Shem's publicité a acquis ses lettres de noblesse sur la scène internationale, collectionnant les trophées les plus prestigieux: Golden Award de Montreux en 2002, 5 médailles d'or et quatre d'argent au Mondial de la publicité francophone. Shem’s Publicité s’est ouverte vers l’extérieur et a signé, en 1992, un accord de partenariat exclusif avec le réseau LINTAS et a adopté le nom Shem’s Lintas.

En 1989, lancement d'une deuxième agence de publicité "Alif".
En 1990, création de Public's , qui est une agence de relations publiques.
En 1993, crétaion d'une agence de communication "Archipel".
En 1995, naissance de" Zakoura", la plus importante institution de microcrédits du continent. Cette ONG d'un type nouveau permettait de s'engager sur le terrain dans le Maroc profond avec l'institution du micro-crédit.
Zakoura, dès sa deuxième année d'activité, s'aperçoit qu'il est plus judicieux et surtout plus efficace de consentir ce crédit qui peut aller de 1000 à 5000 dirhams aux femmes seulement. Une garantie pour leur avenir, les hommes y regardent à deux fois avant de leur manquer de respect ou de tenter de freiner leur indépendance. Ce crédit leur a permis d'accéder à un nouveau statut puisqu'elles perçoivent un salaire, qu'elles ont créé leur propre entreprise et qu'elles peuvent donc couvrir des dépenses familiales. Une garantie aussi pour les enfants, et les fillettes tout particulièrement. Les femmes remboursent toujours leur crédit, le taux de recouvrement frôle les 100 %. En fait: “la femme pense plus que l'homme à son foyer, son conjoint et ses enfants”.
La Fondation Zakoura, en voulant aider les démunis à gagner dignement leur vie a créé une structure qui est elle-même créatrice d'emplois. Plus de 360 personnes sont employées dans le micro-crédit.



Dernière mise à jour le 29/12/2007


Mettre cette biographie à jour












Nom :
Recherche avancée



Art Business Finance Littérature Luxe Media Musique Politique Professionnels Science Social Sport
African Success © African Success 2007/2016 - informations légales - plan du site - nous contacter RSS African Success on Twitter
Le Club
Connexion :



Mot de passe oubliéS'inscrire au Club
Nouvelles biographies de personnalités africainesRSS

This slideshow requires Adobe Flash Player 9.0 (or higher). JavaScript must be enabled.

Video