African Success - Retour à la page d'accueil RSS | TWITTER | ENGLISH VERSION ENGLISH VERSION    
Présentation Annuaire des personnalités africaines Africains de coeur Africains d'ailleurs Coup de gueule Vidéos





Biographie de Amos TUTUOLA

Nigéria > Littérature : Amos TUTUOLA

Amos TUTUOLA
Cliquez sur une photo pour l'agrandir


Son parcours :

Amos Tutuola (1920-1997), était un écrivain Nigérian.Le roman nigérian anglophone est né avec Amos Tutuola qui était sans doute le plus fécond et le plus original des romanciers anglophones de l'afrique.

Amos Tutuola est né le 20 Juin 1920 à Abeokuta (Nigéria) dans une famille d'agriculteurs.
Il eut une enfance difficile, ne pouvant aller à l’école régulièrement, accaparé par le travail dans les champs, ce qui le poussa à abandonner définitivement sa scolarité alors qu’il était au collège. Pour survivre il effectua divers petits boulots de manière sporadique, de chaudronnier à veilleur de nuit dans un ministère en passant par planton ou encore messager.

Tutuola était victime d’un mal profond : l’ennui. Pour faire front, il s’inventa des histoires, issues des contes yoruba (qui est une des langues les plus parlées au Nigéria) qu’ils connaissaient par cœur, et qu’il couchait sur le papier, dans un anglais imparfait, très proche de l’oral.

L’auteur s’immisça lui-même comme personnage principal de ses récits. Son premier roman,"The  Palm Wine drinkard" « L’ivrogne dans la brousse »  qui ne faisait pas très sérieux en ces années de militantisme nationaliste est salué par Dylan Thomas et fut publié chez Faber et Faber en 1952 à Londres. L’écrivain français Raymond Queneau  admiratif, le traduira l’année suivante.

Tutuola était si peu connu à l’époque que certains ont cru que c’était Queneau lui-même qui se dissimulait sous un pseudonyme. Mais le succès fut tel que, plus tard, Tutuola traduisit ses œuvres en yoruba .. Cette étonnante réussite lui value de sévères critiques de la part des intellectuels nigérians qui pensaient que cela jetait un discrédit sur leur pays. En effet, la prose de Tutuola est très étrange et sonne faux. L’auteur s’exprime dans un anglais approximatif tel que celui enseigné dans les années 30 au Nigeria, qui plus est basé sur le yoruba. Tutuola tait d’ailleurs très conscient de ses fautes de syntaxe et d’orthographe.

Citons pour conclure Michèle Laforest dans sa préface de « La femme plume » : « Sûr de la valeur de son œuvre, connu à présent dans le monde entier, unique et inclassable, il avait à cœur de transmettre ce qu’il jugeait le plus précieux : la tradition, le souvenir des anciens, ces valeurs qu’il voyait se dégrader en Afrique et peu à peu s’éteindre ».

Amos Tutuola s'éteint 1997, à l’âge de 76 ans.Il



Dernière mise à jour le 07/11/2007


Mettre cette biographie à jour












Nom :
Recherche avancée



Art Business Finance Littérature Luxe Media Musique Politique Professionnels Science Social Sport
African Success © African Success 2007/2016 - informations légales - plan du site - nous contacter RSS African Success on Twitter
Le Club
Connexion :



Mot de passe oubliéS'inscrire au Club
Nouvelles biographies de personnalités africainesRSS

This slideshow requires Adobe Flash Player 9.0 (or higher). JavaScript must be enabled.

Video