African Success - Retour à la page d'accueil RSS | TWITTER | ENGLISH VERSION ENGLISH VERSION    
Présentation Annuaire des personnalités africaines Africains de coeur Africains d'ailleurs Coup de gueule Vidéos





Biographie de Alpha Oumar KONARé

Mali > Politique : Alpha Oumar KONARé

Alpha Oumar KONARé
Cliquez sur une photo pour l'agrandir


Date de naissance : 02/02/1946 (format : jour/mois/année)

Son parcours :

Alpha Oumar Konaré (né en le 2 Février  1946) est un homme politique Malien. Ancien président du Mali de 1992 à 2002 et depuis  Juillet 2003 était  le président de la commission de l'Union Africaine jusqu'au 1er Février 2008, ou Jean Ping , ministre des Affaires étrangères du Gabon le remplace à la tête de la Commission de l'Union Africaine.

Marié à Adame Ba Konaré et père de 4 enfants

Président du Mali de 1992 à 2002, avant d’être élu président de la Commission de l’Union africaine en juillet 2003, Alpha Oumar Konaré, né le 2 février 1946, est à la fois représentatif d’une nouvelle génération de leaders africains parvenus au pouvoir avec la vague de démocratisation des années 1990-2000, tout en demeurant un cas d’espèce, notamment dans la sphère francophone : cet intellectuel chaleureux et volontiers lyrique, apprécié sur la scène internationale pour la conviction et l’enthousiasme qui marquent ses interventions, s’est surtout illustré comme un chef d’Etat respectueux des institutions, dont les deux mandats présidentiels, s’il ont fait l’objet de contestations, ont permis d’ancrer le pluralisme dans son pays.

Fils d’enseignant, né à Kayes (région occidentale du Mali) dans les années d’effervescence politique qui précèdent l’indépendance, Alpha Oumar Konaré choisit lui aussi la carrière de l’enseignement, tout en s’initiant très tôt au militantisme syndical. Après des études d’histoire à l’Ecole normale supérieure de Bamako, et s’étant marié à Adama Ba Konaré qui deviendra elle aussi une historienne réputée, il part en 1971 pour la Pologne où il reçoit une formation d’archéologue. Rentré dans son pays en 1976, il travaille dans l’administration tout en militant comme de nombreux cadres maliens dans un parti clandestin d’obédience marxiste (Parti malien du Travail). Au pouvoir depuis 1968, le général Moussa Traoré manifeste une volonté d’ouverture politique et l’appelle au gouvernement en 1978, comme ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture. En désaccord avec l’évolution du régime, il demande toutefois à partir en 1980. Il retourne à l’enseignement et à la recherche, est membre de plusieurs organisations d’historiens africains, effectue des missions de consultant et acquiert en peu d’années une notoriété internationale, notamment dans le domaine de la muséographie (il deviendra en 1986 président du Conseil international des musées). Outre le syndicalisme, où il est actif, il se consacre au Mali à l’animation de la coopérative Jamana, créée en 1980, qui publie une revue culturelle puis diversifie ses activités dans l’édition et l’éducation, notamment en direction des jeunes. En 1989, la coopérative lance le journal Les Echos qui devient l’un des relais principaux du mouvement démocratique qui émerge alors. Après le renversement de Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré quitte officiellement la direction de Jamana et prend la tête du parti de l’Adéma/PASJ (Parti Africain pour la Solidarité et la Justice). Il en est le premier président et le délégué à la conférence nationale de 1991. En avril 1992 prend fin la transition démocratique et il est élu président de la République, avec 69,01 % des suffrages au second tour des premières élections démocratiques, contre Tiéoulé Mamadou Konaté. Il sera réélu pour un second mandat en 1997, à l’occasion d’un scrutin boycotté par l’opposition et marqué par de nombreuses irrégularités. A la fin de ce second mandat, et respectant les dispositions de la constitution, il se retire et ouvre la voie à l’élection en mai 2002 de son successeur, Amadou Toumani Touré, ancien chef de l’Etat de la transition. Le 10 juillet 2003, il est élu à la présidence de la commission de l’Union africaine (organisation panafricaine), lors du sommet de Maputo.

Dernière mise à jour le 08/07/2008


Mettre cette biographie à jour












Nom :
Recherche avancée



Art Business Finance Littérature Luxe Media Musique Politique Professionnels Science Social Sport
African Success © African Success 2007/2016 - informations légales - plan du site - nous contacter RSS African Success on Twitter
Le Club
Connexion :



Mot de passe oubliéS'inscrire au Club
Nouvelles biographies de personnalités africainesRSS

This slideshow requires Adobe Flash Player 9.0 (or higher). JavaScript must be enabled.

Video