African Success - Retour à la page d'accueil RSS | TWITTER | ENGLISH VERSION ENGLISH VERSION    
Présentation Annuaire des personnalités africaines Africains de coeur Africains d'ailleurs Coup de gueule Vidéos





Biographie de Yto BARRADA

Maroc > Arts : Yto BARRADA

Yto BARRADA
Cliquez sur une photo pour l'agrandir


Son parcours :

Yto Barrada (née en 1971) est une photographe Franco-Marocaine.

Marocaine et Française, née à Paris en 1971, a passé une partie de son enfance à Tanger (Maroc)Après avoir suivi des études d'Histoire et de Sciences Politiques à la Sorbonne, elle a fréquentée l'International center of photography (ICP) à New-York.
Son travail, photographique essentiellement, mais aussi vidéo, exprime cette double appartenance culturelle. Ainsi, parmi ses premiers projets, Fais un fils et jette-le à la mer s’est déroulé alternativement à Marseille et à Tanger. Il s’agit d’ateliers de photographie (menés avec Maxence Rifflet et Anaïs Masson), proposés aux enfants suivis par l’association Jeunes errants à Marseille, et aux enfants des rues à Tanger. A travers la découverte des images des uns et des autres, un dialogue à distance s’instaure entre ceux qui cherchent à partir et ceux qui sont arrivés.

En 1999, Yto Barrada commence Le Projet du détroit, un ensemble d’œuvres vidéos, d’installations et de photographies relatives au Détroit de Gibraltar, dont une partie a été exposée au Jeu de Paume (mars - juin 2006). Sous l’angle du quotidien, ses images documentent la problématique de l’immigration et de la frontière avec l’Europe, entre les activités illégales (contrebande de cigarettes, Bornes, ou de vêtements, La Contrebandière), l’immobilisme écrasant (les Dormeurs de la Série Jardins Publics, ou l’Homme assis - Boulevard Mohammed V), le travail dans les usines occidentales (Usine 1 - conditionnement de crevettes dans la zone franche) et les dangers de la clandestinité (série Autocars).

Actuellement, Yto Barrada se consacre au projet de création de la Cinémathèque de Tanger, qu’elle a lancé avec Cyriac Auriol et dont elle est Directrice artistique.


"Quand je photographie les candidats à l’exil de Tanger, je ne peux pas ignorer que je suis dans la ville natale de mon père, où ma mère est venue se perdre. (...) Dans mes photographies, j’essaie d’exorciser la violence du départ (des autres) tout en vivant l’expérience, qui n’est pas dépourvue de violence, du retour (à la maison). Il y a peut-être un rapport entre cette expérience très personnelle et la situation d’une population qui cherche à partir du pays, qui n’y a pas trouvé sa place."












Dernière mise à jour le 21/07/2007


Mettre cette biographie à jour












Nom :
Recherche avancée



Art Business Finance Littérature Luxe Media Musique Politique Professionnels Science Social Sport
African Success © African Success 2007/2016 - informations légales - plan du site - nous contacter RSS African Success on Twitter
Le Club
Connexion :



Mot de passe oubliéS'inscrire au Club
Nouvelles biographies de personnalités africainesRSS

This slideshow requires Adobe Flash Player 9.0 (or higher). JavaScript must be enabled.

Video