African Success - Retour à la page d'accueil RSS | TWITTER | ENGLISH VERSION ENGLISH VERSION    
Présentation Annuaire des personnalités africaines Africains de coeur Africains d'ailleurs Coup de gueule Vidéos





Biographie de Augustin frédéric KODOCK

Cameroun > Politique : Augustin frédéric KODOCK



Date de naissance : 01/03/1933 (format : jour/mois/année)

Son parcours :

Kodock Augustin Frédéric ,né en 1933, est le secrétaire général de l'UPC (union des populations du Cameroun)

Né le 1er Mars 1933 à Mom, dans l’arrondissement de Makak, Département du Nyong et kellé, Province du Centre de père agriculteur et de mère ménagère.
Cursus scolaire
Ecole primaire à Nkong ntap, puis à Nkong ngui (Makak) et à Ilanga (Eséka).
Secondaire à Nkongsamba (BEPC), Lycée Leclerc (BAC Philosophie).
Université de Poitiers 1ère année Droit, Université de Toulouse (Licence en droit, Diplôme d’études approfondies).
1959 : Admission à titre d’étranger à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) de Paris.
1961 : Admission au Diplôme d’études supérieures (DES) en sciences économiques. Retour au Cameroun.
1965 : admission au Doctorat en Science économiques ; Mention Très Bien. Thèse : Problème du crédit dans le développement du Cameroun, Président du jury André Philippe.
Carrière professionnelle
1961 : Directeur adjoint des Affaires Economiques au Ministère de l’Economie, puis Directeur des relations Economiques Extérieures à Douala, poste qu’il occupa pendant six (06) mois. Revenu à Yaoundé, il occupa le poste de Directeur de l’Orientation Economique après la réforme du Ministère. Coordonnateur de la préparation du 1er plan quinquennal du Cameroun : Lancement des Industries au Cameroun ;
- 1963-1965 : Secrétaire d’Etat aux Finances ;
- 1965 : Directeur du Contentieux et des Etudes à l’Administration Territoriale ;
- 1968 : Détaché par le Cameroun auprès de la BAD (Banque Africaine de Développement)
o Lows officer (Responsable des prêts) ;
o Sous-directeur chargé de la division économique Afrique du Nord ;
o Directeur Adjoint chargé de la recherche et de la coopération ;
o Conseiller du Président de la Banque pour la coopération internationale ;
o Vice Président chargé de la coopération internationale ;
o Vice Président chargé des finances ;
o Signataire des premiers emprunts sur les marchés Eurodollars de la BAD et de l’adhésion du Japon au Fonds Africain de Développement.
- 1980 : quitte la BAD à la suite de l’élection d’un Zambien à la tête, retour au Cameroun ;
- 1982 : Conseiller Technique au Ministère des Finances ;
- 1983-1989 : PDG CAMAIR. Principales traces : deux avions (NOUN, NYONG). Auteur des « 12 arguments pour redresser la CAMAIR » ;
- 1992-1995 : Ministre d’Etat chargé du plan ;
- 1995-1997 : Ministre d’Etat chargé de l’Agriculture ;
- 2002-2004 : Ministre d’Etat chargé de l’Agriculture ;
- 2004 à nos jours : Ministre d’Etat, Ministre de la Planification, de la Programmation du Développement et de l’Aménagement du Territoire.
Carrière politique
1991 : élu Secrétaire Général de l’UPC au congrès de Nkongsamba ;
1992 : élu Député du Nyong et kellé à l’Assemblée Nationale, Président du Groupe parlementaire de l’UPC ;
1996 : réélu Secrétaire Général de l’UPC au congrès de Makak.
1997-2002 : réélu Député du Nyong et kellé à l’Assemblée Nationale ;
2002 : réélu Député du Nyong et kellé à l’assemblée Nationale pour un troisième mandat consécutive.

Distinctions honorifiques
- Commandeur de l’Ordre de la valeur
- Ambassadeur pour la paix. Titre décerné par la fédération inter religieuse et internationale pour la paix mondiale basée à New York.
- Deuxième personnalité politique de la décennie 90 au Cameroun (Oscar d’Argent) titre décerné par l’ONG CAMER-FOUNDATION basée à Yaoundé.

Famille

Marié et père de 3 enfants.
Titre de courtoisie
- M. l’Administrateur ;
- Docteur ;
- Son Excellence ;
- Honorable.
Points forts
- Garde un sens élevé de l’honneur ;
- Animé d’un sens de patriotisme et d’un engagement public, il a mis sa formation au profit de son pays à travers les multiples actions, par exemple encore très jeune, il convainc la Shell  de construire son Immeuble à Yaoundé comme au Kenya, d’où l’implantation de l’Immeuble Shell qui rehausse la capital du Cameroun. Après avoir rêvé la cheminée, il invita les différents partenaires à créer les industries au Cameroun ainsi naquirent les usines SOCATRAL, CIMENCAM, SOSUCAM.
Il est resté proche de sa population, collé à sa réalité.
Sa philosophie :
- « l’identité d’un homme est dans l’acte qu’il pose, non pas dans ce qu’il dit » ;
- « le moi est haïssable » doctrine apprise en 1944 à l’école primaire par HOB BITEP son instituteur.

Dernière mise à jour le 11/07/2008


Mettre cette biographie à jour












Nom :
Recherche avancée



Art Business Finance Littérature Luxe Media Musique Politique Professionnels Science Social Sport
African Success © African Success 2007/2016 - informations légales - plan du site - nous contacter RSS African Success on Twitter
Le Club
Connexion :



Mot de passe oubliéS'inscrire au Club
Nouvelles biographies de personnalités africainesRSS

This slideshow requires Adobe Flash Player 9.0 (or higher). JavaScript must be enabled.

Video