African Success - Retour à la page d'accueil RSS | TWITTER | ENGLISH VERSION ENGLISH VERSION    
Présentation Annuaire des personnalités africaines Africains de coeur Africains d'ailleurs Coup de gueule Vidéos





Biographie de Kader ATTIA

Algérie > Arts : Kader ATTIA

Kader ATTIA Kader ATTIA
Cliquez sur une photo pour l'agrandir


Son parcours :

Kader Attia né en 1970 est un artiste Français d'origine Algérienne. . À travers son œuvre, il revendique la pluralité de ses appartenances culturelles (culture populaire et culture "cultivée", culture des cités, culture de l’enfance...). L’ensemble de sa création peut être décrite comme consistant en une exploration symbolique des traumatismes et des peurs de sa propre enfance.

 

Kader Attia travaille dès l'âge de onze ans sur les étalages du marché de Sarcelles et apprend à observer tout ce qui bouge autour de lui. Il baigne jusqu'à l'âge de 15 ans dans cet univers humain de brassage, de rencontre et d'échange qu'est le marché.


Après l'avoir vu reproduire à l'identique des paquets de cigarettes, son professeur de dessin le remarque et décide de lui faire connaître l’école des Arts Appliqués de Paris.

C’est pour l’artiste une véritable révélation. Il obtient son diplôme de l’école Supérieure des Arts Appliqués de Duperré en 1993 et après un passage aux Beaux-Arts de Barcelone en 1994, Attia part pour deux ans au Congo. Le contact avec l'élégance et l'exubérance de la sculpture ancienne et contemporaine d'Afrique centrale le marque profondément.

Il retourne alors à Paris en 1997 et réalise "la Piste d'Atterrissage" en 2000, un diaporama sur la vie des transsexuels algériens exilés à Paris au moment où la guerre civile fait rage dans leur pays.

Son travail prend racine dans les rapports complexes qu’entretiennent culture orientale et culture occidentale. Il s’attache à montrer les conditions de vie et d’intégration des immigrés en France et insiste sur l’identité conflictuelle d’une culture déracinée, face à la séduction d’une culture de consommation d’un Occident où règne l’abondance matérielle.

Ses oeuvres mettent en scène des thèmes comme la difficulté à vivre entre deux cultures qui souvent s’affrontent plus qu’elles ne coexistent, le religieux vécu comme repli communautaire, ou encore les relations entre culture dominante globale et la résistance identitaire des pays émergents.

 

 

 

Kader Attia participe aux plus grandes manifestations internationales : la Biennale de Venise en 2003, Art Basel Miami en 2004, la foire de Bâle en 2005, le Musée d’Art du Guangdong en 2005, La Biennale de Lyon en 2005, où était exposée sa très polémique et médiatique oeuvre Flying Rats et à l’Armory Show de New York en 2006.

Les créations de Kader Attia oscillent entre l'installation, la vidéo et la photographie. En Chine, il présente des oeuvres plus conceptuelles : après avoir racheté aux enchères de Bobigny un restaurant Chinois parisien qui avait fait faillite, Kader Attia le renvoie dans son pays d'origine.
 



Dernière mise à jour le 15/02/2012


Mettre cette biographie à jour












Nom :
Recherche avancée



Art Business Finance Littérature Luxe Media Musique Politique Professionnels Science Social Sport
African Success © African Success 2007/2016 - informations légales - plan du site - nous contacter RSS African Success on Twitter
Le Club
Connexion :



Mot de passe oubliéS'inscrire au Club
Nouvelles biographies de personnalités africainesRSS

This slideshow requires Adobe Flash Player 9.0 (or higher). JavaScript must be enabled.

Video