African Success - Retour à la page d'accueil RSS | TWITTER | ENGLISH VERSION ENGLISH VERSION    
Présentation Annuaire des personnalités africaines Africains de coeur Africains d'ailleurs Coup de gueule Vidéos





Biographie de Hauwa IBRAHIM

Nigéria > Professions libérales : Hauwa IBRAHIM

Hauwa IBRAHIM
Cliquez sur une photo pour l'agrandir


Son parcours :

Hauwa Ibrahim née en 1967 est une avocate Nigériane qui défend les Droits de l'homme.  Elle défend les personnes menacées de lapidation  ou d'amputation. Hauwa Ibrahim a été propulsée sur la scène médiatique grâce à la tragédie de la jeune Amina Lawal. En Mars 2002, Amina Lawal est condamnée à mort pour avoir eu un enfant hors mariage. Des millions de lettres, de mails, de signatures sont collectés dans le monde entier à l'appel de nombreuses associations de Droits de l'homme et d'organisations féministes.

En septembre 2003, Hauwa Ibrahim assure la défense d'Amina et obtient son acquittement. devant la cour d'appel "charia" de Katsina. 

 Hauwa est née dans une famille de fervents musulmans. sa soeur et elle ne devaient pas aller à l'école. C'est grâce au courage et insistance de sa mère qu'elles ont pû aller au collège.  Elle est est devenue ainsi la première femme à ouvrir un cabinet d'avocat à Bauchi sa région natale. Elle est mère de deux enfants. . Aujourd'hui, elle sait très bien que la meilleure défense des plus démunis passe par l'éducation. La pauvreté et l'analphabétisme vont de pair, l'intégrisme se nourrit de l'obscurantisme.
 

En 2005, elle reçoit le ’’Prix Andrei Sakharov pour la liberté de l’esprit 2005’’, en raison de son combat contre la lapidation des femmes adultaires au Nigeria et les amputations liées à la charia.
Me Hauwa Ibrahim a été récompensée pour l’action qu’elle mène pour défendre les femmes condamnées à mort par lapidation pour adultère, et les jeunes nigérians amputés pour vol en vertu de la Charia, la loi islamique appliquée dans 12 Etats sur 36 en république fédérale du Nigeria.

Hauwa Ibrahim est la 4ème lauréate africaine du Prix Andrei Sakharov. Le premier a été attribué à Nelson Mandela, le second à Monseigneur Zacharia Kamwenho, Archevêque de Lubango en Angola, le 3ème à Koffi Annan. Le prix est doté de 50.000 dollars qu'elle le partagera à parts égales avec deux autres lauréats : les femmes en blanc de Cuba et RSF



Dernière mise à jour le 06/05/2011


Mettre cette biographie à jour












Nom :
Recherche avancée



Art Business Finance Littérature Luxe Media Musique Politique Professionnels Science Social Sport
African Success © African Success 2007/2016 - informations légales - plan du site - nous contacter RSS African Success on Twitter
Le Club
Connexion :



Mot de passe oubliéS'inscrire au Club
Nouvelles biographies de personnalités africainesRSS

This slideshow requires Adobe Flash Player 9.0 (or higher). JavaScript must be enabled.

Video